Installer une porte de garage motorisée est une tâche qui ne se fait pas à la légère. Chaque modèle dépend en effet du type de configuration de votre garage. Souhaitez-vous connaître les différents types de porte garage motorisé ? Suivez notre article.

Mode de fonctionnement d’une porte de garage motorisé

Chez une porte de garage motorisée, le tablier coulisse grâce au moteur fixé sur une des extrémités du rail. Un chariot de guidage fixé sur le rail entraîne le tablier vers le haut ou vers le bat lorsque le moteur est en marche. Une butée située en bas du rideau va bloquer le tablier en fin de course. Tous éléments du volant roulant sont coordonnés par un circuit général électrique. Ce circuit électrique est aussi responsable de l’automatisation garage.

Les différents systèmes de porte garage motorisé

Ø La motorisation à bras

Comme son nom l’indique, le système de motorisation à bras utilise des bras mécanique pour permettre l’ouverture et la fermeture du vantail de la porte. La motorisation à bras est compatible uniquement avec l’ouverture battante.

Ø La motorisation à chaîne

Ce type de motorisation se démarque par son système de courroie à vis sans fin. Fixé au plafond, ce système à rail fonctionne grâce à des maillons métalliques, semblables à ceux d’un vélo. Cette motorisation s’accorde avec les portes basculantes et sectionnelles.

Ø La motorisation à crémaillère

Dans son ensemble, le système de motorisation à crémaillère est similaire à la motorisation à chaîne. Du point de vu installation, les deux systèmes sont fixés sur le plafond. Sauf que pour la motorisation à crémaillère, le moteur se déplace sur un rail. Pour information, la motorisation à crémaillère est compatible avec les ouvertures basculantes ou sectionnelles.

Ø La motorisation tubulaire axiale

Très en vogue, ce système s’inspire de la motorisation des volets roulants. Dans ce cas, la porte de garage s’enroule sur elle-même au moment de l’ouverture. Cela grâce à un axe motorisé placé au dessus de l’ouverture. Elle ne s’accorde qu’avec l’ouverture à enroulement.